Vanyda : Celle que… (3 tomes)

Ce que l’éditeur nous dit :
Toutes suivent avec intérêt les séries. Valentine, Émilie, Julie et Yamina forment un petit club, pas fermé, mais soudé. Leurs préoccupations sont celles de leur âge : elles pensent aux garçons, fument en cachette de leurs parents, boivent parfois un coup de trop...

Ce que j’en pense :
Celle que je ne suis pas, celle que je voudrais être, celle que je suis… Des titres extrêmement bien trouvés et si représentatifs de cette période si particulière de l’adolescence. Certes le sujet n’est pas original, et les préoccupations de Valentine et sa bande tout à fait banales, mais Vanyda les raconte bien, avec un ton juste et réaliste. Pour ma part je me suis tout à fait retrouvée dans cette jeune fille qui ne sait pas dire non, qui laisse un garçon l’embrasser même si elle pense en même temps que c’est le dernier des crétins (et que c’est un peu baveux), parce qu’elle ne sait pas vraiment faire autrement et parce qu’il faut bien expérimenter. Au départ elle se laisse aveuglement porter, elle subit le cours de événements, avant de commencer à se faire une idée, pour finalement être capable de faire ses propres choix (bons ou mauvais d’ailleurs, là n’est pas la question, tant que c’est elle qui décide). En ce sens, l’évolution proposée au fil des trois tomes est très bonne. Et comme les dessins sont agréables (sans être vraiment plus originaux que le reste), cela qui ne gâche rien.

Conclusion :
L’adolescence dans toute sa splendeur, joliment racontée.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– les clubs
– l’influence
– les commérages
– les amitiés

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *