Valérie Donzelli : La guerre est déclarée

Ce que le synopsis nous dit :
Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d’amour, la leur…

Ce que j’en pense :
Une histoire de couple ou comment être à deux, face aux épreuves de la vie : telle est la question posée par Valérie Donzelli (et Jérémie Elkaïm), à laquelle elle apporte une réponse absolument magnifique. Certes, pas de surprises particulières dans ce film, mais juste une tranche de vie, le partage d’une expérience.  A l’écran, le spectateur découvre un couple hyper complice, soudé, dont chaque membre est rendu plus fort par l’autre malgré toutes les difficultés mises sur leur chemin. Rien que pour la beauté de cette relation, se rappeler que le rapport aux autres peut ressembler à ça, que l’espèce humaine est capable de choses bien (à condition que chacun est le recul nécessaire sur sa façon d’être et sache se remettre en question) ce film vaut la peine d’être vu.
Et la conclusion, d’autant plus cruelle qu’elle fut la même pour les deux acteurs dans la vraie vie, est tout simplement horrible. Comment peut on avoir été si proche et tout de même en arriver là ? Même aujourd’hui en interview, le lien très fort qui existe entre ses deux personnes est flagrant. Reste une très belle amitié, qui vaut largement nombre de relations, mais quand même c’est bien dommage.

Conclusion :
Beau et énervant

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les hôpitaux
– les scooters
– le Figaro
– la mer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *