Tonino Bénacquista : Tout à l’ego (La Boîte noire et autres nouvelles)

Ce que l’éditeur nous dit :
Un homme tout juste sorti du coma qui reçoit de l’infirmière qui l’a veillé la transcription de ses secrets les plus enfouis, de son passé le plus perdu. Un type qui veut être enterré près d’un bordel. Des histoires de couples, de magnétoscope et de pétition. Des rencontres qui ne se feront jamais, des rencontres qui se feront tout de même. La solitude d’un surdoué de neuf ans. Dix nouvelles succulentes, à l’ironie douce-amère, au style léger et aux intrigues à pirouettes, par l’auteur de Saga.

Ce que j’en pense :
Un vrai petit bijou. J’avais déjà constaté la qualité de la plume de Tonino Benacquista lors de deux précédentes lectures. Dans ce recueil de nouvelles son style transcende. A la lecture des romans, j’avais trouvé une certaine lourdeur, un certain mal-être qui hantait le fil des pages. Cette sensation n’était pas assez prononcée pour ternir ces œuvres, mais tout de même. Ici, l’auteur a su mettre en avant tout son mordant sans tomber dans le cynisme. Certes les situations sont parfois saugrenues et tout n’est pas rose en ce bas monde, mais j’ai trouvé finalement l’ensemble assez positif.
A y regarder de plus près on trouverait certainement des différences de niveau ou d’intérêt entre les différentes histoires. C’est probablement vrai mais ne m’a pas empêché de me régalée tout du long.

Conclusion :
Décidément les nouvelles ont du bon. Une belle manière de redécouvrir un auteur.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– les petites annonces
– les volières
– Nietzsche
– la mémoire

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *