Tonino Bénacquista : Malavita

Ce que l’éditeur nous dit :
Une famille apparemment comme les autres. Une chose est sûre, s’ils emménagent dans votre quartier, fuyez sans vous retourner…

Ce que j’en pense :
Si je ne me lasse pas des écrits de Tonino Bénacquista, ce roman me confirme que c’est dans la nouvelle que je préfère l’auteur. Dans Malavita il ne fait pas moins que mettre en scène la mafia américaine aux accents Italien, en Normandie. L’idée avait du chien. Mais l’intrigue reserve peu de surprise car elle n’est qu’un pretexte. A y regarder de plus près, il s’agit un réalité d’une multitudes d’histoires et anecdotes, reliées entre elle par un vague fil conducteur. J’ai en particulier apprécié le passage où l’on découvre les histoires très touchantes de différents protagonistes, au fur et à mesure qu’un malheureux journal passe de la main de l’un à celle d’un l’autre. Si le résultat est loin d’être sans intérêt, les personnages principaux sont un peu laissés pour compte.
Il semble qu’une adaptation avec Robert De Niro est prévue pour octobre prochain. En fonction des critiques je me ferais un plaisir d’aller la visionner, en revanche je ne pense pas me laisser par Malavita encore.

Conclusion :
Un roman très international.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– les pin-up
– les plombiers
– les ragots
– les anecdotes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *