Timothée Rey : Les souffles ne laissent pas de traces (extraits)

Ce que l’éditeur nous dit :
Deux courtes nouvelles, une enquête de N’a-Qu’un-Œil, chamane-détective, et un conte autour du feu, dans l’univers du polar préhistorique Les Souffles ne laissent pas de traces de Timothée Rey.

Ce que j’en pense :
Les Griffes du Grogneur
Première des deux nouvelles que j’ai lues, c’est également celle qui présente le moins d’intérêt. Elle n’en est pas complètement exempte pour autant, trouvant son originalité dans ce Sherlock Holmes des temps anciens, qu’on imaginerait bien avec une pipe au bec si seulement celles-ci avaient déjà été inventées. Cela n’empêche pourtant pas l’utilisation de concepts tels que l’enquête ou la préméditation, qui paraissent déjà tenir de l’achronie (mais après tout on en sait rien du tout). Ajoutons à cela une flopée de prénoms en pagaille, tous plus farfelus, composés, et difficiles à cerner les uns que les autres. J’ai eu du mal à saisir les choix faits pour la plupart de ces derniers, mais cela reste amusant. Et malgré tout ça j’étais tout de même contente que la nouvelle s’achève au bout de 10 pages, longueur au –delà de laquelle j’aurais pu laisser cette lecture en plan.

Gros-Oeuf et Petit-Oeuf
Sur le principe, cette courte histoire paraît bien plus banale que sa consœur, avec une narration basée sur le principe du conte, avec métaphores et morale à la fin. Mais la manière dont elle est amenée, avec conceptualisation, permet d’intriguer le lecteur, qui s’imagine presque cette vieille femme blasée en faire la narration à un public l’écoutant bouche-bée. Tout de suite, cela met dans l’ambiance, les meilleurs contes n’étant pas ceux que l’ont lit mais ceux que l’on écoute. Le contenu en soi est loin de changer le cours d’une vie, mais il est finalement très plaisant à lire.


Conclusion :
Parce que les auteurs français aussi ont leur mot à dire sur la préhistoire

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– les indices
– les parois
– les chemins
– les chutes

4 Comments

  1. Si les noms qui partent dans tous les sens ne te plaisent pas, c'est en effet une bonne chose que tu ne lises pas le roman qui en regorge xD.

    • En fait j'ai bien aimé le principe, mais je ne les ais pas compris (ni retenus du coup). Si tu as une explication magique, elle est la bienvenue 😀

  2. Y'a pas vraiment d'explication à donner je crois, c'est une manière de poser l'ambiance. Après pour certains y'a des jeux de mots derrière (je me souviens notamment d'un "Choque-Nourrice" dans le roman xD)

    • hahaha. Tu vois soit j'étais passé à côté en lisant trop vite, soit je l'avais pas compris sur le coup. Je suis neuneu parfois, ça arrive xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *