Thomas Szabo et Hélène Giraud : Minuscule – La vallée des fourmis perdues

Ce que le synopsis nous dit :
Dans une paisible forêt, les reliefs d’un pique-nique déclenchent une guerre sans merci entre deux bandes rivales de fourmis convoitant le même butin: une boîte de sucres! C’est dans cette tourmente qu’une jeune coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver son peuple des terribles fourmis rouges…

Ce que j’en pense :
Au contraire de ce que laissait présager la bande-annonce, Minuscule ne se révèle pas aussi hilarant que ce que je l’avais imaginé. Cela dit certaines scènes sont quand même vraiment drôles. Et tellement touchant, tellement choupinou, sans nul doute ce long-métrage plaira aux jeunes bambins. C’est aussi cette universalité qui fait sa force. Ici pas de voix off ou de dialogues à traduire, non pas que ces chers insectes n’aient rien à se dire (pour une reproduction fidèle des comportements animaliers dans la nature, voir plutôt Microcosmos – ou alors les fourmis ont finalement libéré les pucerons du joug de l’esclavage et je n’étais pas au courant), mais les échanges se font au travers de bruitages, les expressions, le ton, le contexte et l’imagination suffisant largement à comprendre la teneur des propos. J’ai vraiment trouvé très amusant cette manière sonore de représenter le monde animal. Très sympa également, la manière dont les méchantes fourmis rouges font étrangement penser à des orques tout droit sorties du dernier Tolkien, comme la poursuite d’une petite araignée nous conduit dans une maison hantée très Hitchcockienne, ou comment certaines scènes de courses-poursuites rappellent une autre Coccinelle (une imaginée par Walt Disney et qui serait passée par Monté Carlo). Certes les raccords et insertions d’images de certaines scènes sont parfois loupées, ce qui n’empêche pas Minuscule de nous montrer de splendides paysages et jeux de lumière, qui donnent envie d’aller faire un tour dans le parc du Mercantour.

Conclusion :
C’est trop môgnon !!

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les tambours des machines à laver
– les embouteillages
– l’empilage
– les poids

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *