Tate Taylor : La couleur des sentiments (The Help)

Ce que le synospis nous dit :
Dans la petite ville de Jackson, Mississippi, durant les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié. Elles sont liées par un projet secret qui les met toutes en danger, l’écriture d’un livre qui remet en cause les conventions sociales les plus sensibles de leur époque. De cette alliance improbable va naître une solidarité extraordinaire. À travers leur engagement, chacune va trouver le courage de bouleverser l’ordre établi, et d’affronter tous les habitants de la ville qui refusent le vent du changement…

Ce que j’en pense :
Après avoir lu et aimé un livre, lorsque celui ci est si rapidement porté à l’écran, on se sent toujours un peu obligé d’aller voir ce que donne l’adaptation (même si les versions grands écrans sont très souvent décevantes). En ce qui concerne La couleur des sentiments, la réalisation m’a paru assez fidèle à l’histoire, tout autant qu’à l’ambiance. Certes le principe de narration et certains éléments n’ont pas été conservés, mais il fallait bien faire des concessions. D’ailleurs celles ci sont compensées par les couleurs, les tenues et surtout les coiffures que le live ne nous donnait qu’à imaginer.
Pour le fond bien sûr, très intéressant (même si le roman donne plus le temps de la réflexion), il séduira un large public, et arrachera même de petites larmes furtives à certains.

Conclusion :
Un beau sujet, bien traité et haut en couleurs (mais lisez le livre)!

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– l’argenterie
– les plantations
– le bridge
– les tartes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *