Étiquette : traître

Peter Jackson : Le Hobbit, la Bataille des Cinq Armées (The Battle of the five armies)

Ce que le synopsis nous dit :
Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron.

Ce que j’en pense :
Je confirme ce que j’ai dis l’an dernier : gros bouh ! On nous a laissé en “méga suspense” pendant quasi 365 jours, pour finalement nous résoudre le machin en 15 minutes, hop, emballé c’est pesé, passons à la suite. Ça valait le coup d’attendre, surtout que “la suite”, c’est encore plus de 2h de bande à visionner… Cela dit je suis légèrement injuste, puisque je n’ai absolument pas vu le temps s’écouler. Au contraire, à la fin j’étais même surprise que ce soit “déjà” terminé. Toute la série j’entends, pas ce film en particulier ; ben oui on s’y était habitué à notre visite annuelle en Terre du milieu !
Globalement pas de surprises particulières dans ce dernier volet : des gens qui se tapent dessus, des orques déchus par un simple caillou et d’autres sur lesquels il faut franchement s’acharner, des trolls plus débiles que jamais (ceux qui m’auront le plus amusés), des histoires d’amour impossibles (relatif au fait que J.K. Tolkien ne les avaient pas écrites notamment). La vraie déception concerne la bataille finale, qui n’est rien de moins qu’un gros bordel difficile à suivre (à quand une épopée au moins à moitié aussi bien que celle du Gouffre de Helm ?!).

Note complémentaire de Julien N, qui m’a fait remarquer que j’ai « oublié de mentionner un truc important : la fin du film ne résout aucun des enjeux des 3 films (que devient le trésor? Et l’arkenstone ? Et les nains  ? Et la cité sous la montagne ? Et les habitants de la ville détruite ? La bataille finie, tout le monde rentre chez soi, comme si on s’était mis sur la gueule pour le plaisir.). »

Conclusion :
Rien de plus que sympa, mais ce n’est déjà pas si mal.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
comment ouvrir des portes rapidement
comment faire un arbalète chez soi, avec peu de matériau
comment esquiver les batailles
comment passer d’un camp à l’autre, plusieurs fois, sans passer pour un traître


Agnes Obadia : Joséphine

Ce que le synopsis nous dit :
Joséphine, 29 ans trois-quart, obnubilée par la taille de ses fesses, source de tous ses problèmes, n’a toujours pas trouvé l’homme de ses rêves non-fumeur-bon-cuisinier-qui-aime-les-chats-et-qui-veut-plein-d’enfants. Sa seule consolation, c’est qu’elle vit avec Brad Pitt… consolation de courte durée puisque c’est son chat. Quand sa soeur lui annonce son mariage, c’est la goutte d’eau qui fait déborder la tasse à café. Elle s’invente alors une histoire d’amour avec un riche chirurgien brésilien qui lui a demandé sa main et l’emmène vivre au bout du monde. Facile à dire… Ce (petit) mensonge va l’entraîner dans un tourbillon d’aventures.

Ce que j’en pense :
De Pénélope Bagieu, je ne connaissais que le blog et La page Blanche. Concernant Joséphine, j’avais seulement lu quelques planches postées ci et là sur le net. Si je ne suis pas en mesure d’apprécier la fidélité de cette adaptation cinématographique, j’y ai certainement retrouvé cet esprit “girly mais pas trop” de l’auteur.
Côté casting, cette Marilou Berryn très féminisée joue son rôle à merveille (prothèse inclue). Bérangère Krief, que j’apprécie plus depuis que j’ai vu son spectacle en entier, y interprète le même personnage que sur les planches.
Le film est très plaisant et réserve quelques moments vraiment drôles, suffisamment pour que je programme un emprunt des livres éponymes à la bibliothèque. Pour autant, il ne se détache pas du lot de comédies romantiques standards.


Conclusion :
Sans surprise mais savoureux.


A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les traîtres
– les sorcières
– les balcons
– les guides touristiques