Stephen Chbosky : Le monde de Charlie (The Perks of Being a Wallflower)

Ce que le synopsis nous dit :
Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un « loser ». En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes, le sexe… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui.

Ce que j’en pense :
Un très beau film, qui doit beaucoup à l’incroyable talent d’interprétation de ses trois jeunes acteurs principaux. A noter que les personnages secondaires sont également bien traités, prenant véritablement leur place dans l’histoire.
Un conte sur l’adolescence qui s’éloigne sans peine des clichés sur la “simple” construction d’identité. Il s’agit ici d’une réflexion plus profonde sur la découverte de soi même et des autres, prenant très largement en compte la dure cruauté de la vie et les efforts nécessaires pour avancer. Des épreuves qui peuvent être vécues à tous les âges.
Ma curiosité me poussera peut être jusqu’à découvrir l’oeuvre originale du réalisateur sur papier. Ce qui est certain c’est que j’ai maintenant très envie le film We need to talk about Kevin, dans lequel Ezra Miller fait également l’affiche. J’avais longuement hésité lors de sa sortie au cinéma (il était pourtant resté plusieurs semaines à l’affiche), maintenant je n’ai plus de doute.

Conclusion :
Un film tout à fait prenant et touchant.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les cassettes audio
– les tapis
– les formes dessinées dans la neige
– les cadeaux

Le Monde de Charlie, le DVD, sur Amazon
Le Monde de Charlie, le livre, sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *