Spike Jonze : Her

Ce que le synopsis nous dit :
Los Angeles, dans un futur proche. Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne, capable de s’adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de ‘Samantha’, une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux…

Ce que j’en pense :
Plus qu’un film, une expérience, un véritable ovni sur lequel il m’est difficile de placer des mots. Sans surprise puisque Her se veut être un véritable concentré de sentiments. Le mot “feeling” (et ses déclinaisons) doit d’ailleurs être prononcé plus d’une centaine de fois. Spike Jonze tente de définir l’amour, celui des autres mais aussi l’amour de soi, qui ne vont pas l’un sans l’autre. Peut-on jamais être émotionnellement prêt à s’ouvrir totalement aux autres, si oui comment, et plus encore est-on jamais prêt à véritablement essayer de comprendre et d’accepter les autres (et cet Autre en particulier) tels qu’ils sont, sans réserve ? Que de questions liées, à la saveur impalpable, mais passionnantes, qui peuvent obséder toute une vie. Sensible mais jamais puéril, entier et parfois dérangeant, mais surtout toujours prenant, Her n’oublie pas de souligner cette possibilité, de choisir d’arrêter de se poser des questions et de vivre, tout simplement.

Conclusion :
J’irais peut-être le revoir.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– la nostalgie
– l’expression
– le partage
– les autres

2 Comments

    • Cela ne m'a pas trop gênée car j'étais vraiment plongée dedans (et dans mes pensées aussi probablement), mais je vois ce que tu veux dire. C'est une dès raisons pour lesquelles je ne suis pas sûre de le revoir (pas tout de suite en tout cas) 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *