Simon West : Expendables 2 – unité spéciale

Ce que le synopsis nous dit :
Les Expendables sont de retour, et cette fois, la mission les touche de très près…
Lorsque Mr. Church engage Barney Ross, Lee Christmas, Yin Yang, Gunnar Jensen, Toll Road et Hale Caesar – et deux nouveaux, Billy The Kid et Maggie – l’opération semble facile. Mais quand l’un d’entre eux est tué, les Expendables jurent de le venger. Bien qu’en territoire hostile et donnés perdants, ils vont semer le chaos chez leurs adversaires, et se retrouver à tenter de déjouer une menace inattendue – cinq tonnes de plutonium capables de modifier l’équilibre des forces mondiales. Cette guerre-là n’est pourtant rien comparée à ce qu’ils vont faire subir à l’homme qui a sauvagement assassiné leur frère d’armes…


Ce que j’en pense :

La première fois, l’effet de surprise du casting était amusant.
La deuxième fois : la seule chose plus pitoyable que le film en lui même (je vous fait grâce la liste sans fin des absurdités qu’il contient), ce sont les trois personnes qui ont applaudis à la fin.

Conclusion :
Le genre de film qui peut faire perdre confiance en l’humanité.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les navets
– les incohérences
– les “séquences émotions”
– les réflexions philosophiques de Stallone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *