Scott Jurek : Eat and Run, My Unlikely Journey to Ultramarathon Greatness

Ce que l’éditeur nous dit :
For nearly two decades, Scott Jurek has been a dominant force—and darling—in the grueling and growing sport of ultrarunning. In 1999, as a complete unknown, he took the lead of the Western States Endurance Run, a 100-mile traverse over the old Gold Rush trails of the California Sierra Nevada. He won that race seven years in a row, setting a course record along the way. Twice he won the Badwater Ultramarathon, a 135-mile “jaunt” through Death Valley. Recently he set an American record of 165.7 miles in 24 hours—6 1/2 marathons in one day. And he was one of the elite runners who traveled to Mexico to run with the Tarahumara Indians, as profiled in the bestseller Born to Run. His accomplishments are nothing short of extraordinary, but that he has achieved all of this on a plant-based diet makes his story all the more so. 
In Eat and Run, Scott Jurek opens up about his life and career—as an elite athlete and a vegan—and inspires runners at every level. From his Midwestern childhood hunting, fishing, and cooking for his meat-and-potatoes family, to his early beginnings in running (he hated it), to his slow transition to ultrarunning and veganism, to his world-spanning, record-breaking races, Scott’s story shows the power of an iron will and blows apart all the stereotypes of what athletes should eat to fuel optimal performance. Chock-full of incredible, on-the-brink stories of endurance and competition, fascinating science, and accessible practical advice—including his own favorite plant-based recipes—Eat and Run will motivate everyone to “go the distance,” whether that means getting out for that first run, expanding your food horizons, or simply exploring the limits of your own potential.


Ce que j’en pense :
Pourquoi ? Telle était la question à laquelle j’ai essayé de trouver une réponse en lisant Eat and Run. Car il faut bien avouer que c’est une idée bizarre que celle de décider de courir une distance de 100, 150 kilomètres, voire plus.
Ce qui est extrêmement intéressant dans le bouquin de Scott Jurek est qu’il partage son vécu : son parcours sportif, la façon dont il a découvert puis aimé la course à pied d’endurance plus spécifiquement, la façon dont il a vécu certaines courses en compétition mais aussi durant les entraînements, la recherche lente et passionnante de comment traiter son corps pour être capable de donner le meilleur de soi-même et au-delà. Ce qu’il nous décrit c’est finalement une philosophie de vie. Décrivant le pire comme le meilleur, on sent qu’il s’est livré sans limite, ce qui le rend très attachant.
En parlant de ce livre autour de moi, quelqu’un a réagit au fait qu’il “s’astreignait” un régime végétalien en disant que Scott Jurek ne devait pas beaucoup aimer la vie (c’est bien connu gavage = bon vivant), alors que d’après ce que j’en ai lu, c’est tout le contraire. Il faut avoir sacrément envie de se battre et d’avancer pour aller aussi loin qu’il l’a fait, il faut désespérément aimer la vie même. Et pour lui ce régime alimentaire n’est qu’un moyen de plus de vivre cette exaltation, puisqu’elle est source de nombreuses joies. Il semble prendre un véritable plaisir à manger, aussi bien qu’à cuisiner et étudier les aliments, sans compter le bien être et les performances que cette manière de se nourrir lui procure. Puisque cela lui convient si bien il serait absurde qu’il fasse autrement.
En bonus, mais sans entrer véritablement dans le technique, Scott Jurek révèle quelques trucs et astuces pour progresser en course, ainsi que quelques unes de ses recettes fétiches. Très chouette !

Conclusion :
Une lecture indispensable pour les coureurs et fortement conseillée pour tous les autres.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– la recherche de soi
– le grain de folie
– l’apprentissage
– les défis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *