Sacha Gervasi : Hitchcock

Ce que le synopsis nous dit :
Alfred Hitchcock, réalisateur reconnu et admiré, surnommé « le maître du suspense », est arrivé au sommet de sa carrière. A la recherche d’un nouveau projet risqué et différent, il s’intéresse à l’histoire d’un tueur en série. Mais tous, producteurs, censure, amis, tentent de le décourager. Habituée aux obsessions de son mari et à son goût immodéré pour les actrices blondes, Alma, sa fidèle collaboratrice et épouse, accepte de le soutenir au risque de tout perdre. Ensemble, ils mettent tout en œuvre pour achever le film le plus célèbre et le plus controversé du réalisateur : PSYCHOSE.

Ce que j’en pense :
Angle de vue très intéressante que celui d’aborder la carrière d’un tel monstre du cinéma par ses problèmes de couple. En ne se restreignant à une période de temps nécessaire pour le tournage d’un seul de ses films, Sacha Gervasi parvient à nous dresser un portrait déjà conséquent, à synthétiser toute une carrière. Jolie prouesse.
Étonnant également que durant tout la séance l’horreur soit à la fois si présente mais pourtant toujours en arrière plan. On parle d’un homme que la mort a obsédé toute une vie et pourtant pas une minute du film n’est glauque, au contraire.
Helen Mirren y est sublime (comme quoi il n’y a pas qu’aux hommes que sied l’âge), Anthony Hopkins bluffant (tant par son jeu que par son maquillage), et tout deux nous emplissent de délices par ces phrasés et intonations anglaises tellement plus jolies que celles de leurs confrères américains.
Et puis quand on apprécie le cinéma il est toujours très instructif d’apercevoir un peu ce qui se passe en réalité de l’autre côté de la caméra.

Conclusion :
Un biopic réussi et très instructif.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les grains de sable
– les calories
– les piscines
– les blondes

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *