Pierre Elie Ferrier (Pef) : La belle lisse poire du prince de motordu

Ce que l’éditeur nous dit :
Le prince de Motordu ne parle pas comme tout le monde. Dans sa bouche, un château est un chapeau, un garçon, un glaçon, une fille, une bille… Amoureux de la princesse Dézécolle, il réapprend le langage. Grand classique de la littérature enfantine (dès six ans), ce livre est le premier d’une série d’aventures toujours farfelues et souvent pédagogiques.

Ce que j’en pense :
Je suis tombée par hasard sur ce titre en faisant un quiz sur Babelio, éveillant tout à coup mes souvenirs de CE1! Ce qui me paraissant alors un “vrai livre”, se révèle aujourd’hui être un feuillet de 32 pages, qui peut se lire en moins quinze minutes (en prenant bien son temps pour admirer les illustrations). Ce qui n’a pas changé est le plaisir éprouvé à cette lecture farfelue, originale et très plaisante. Pour apprécier la langue française sous toutes ses élucubrations, à mettre entre toutes les mains.

Conclusion :
La jeunesse a du bon.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– les moutons
– les coussins
– les tartes
– les bois

3 Comments

  1. Oh ! Je me souviens de ce truc, pas de l'histoire même, mais de l'avoir lu et relu.
    C'est vrai qu'il est mignon tout plein. Tu me rapportes pleins de souvenirs là.

  2. J'avais pas fait attention au lien. Merci.
    Dommage que mon cerveau bien éduqué lise les mots appropriés au lieu de ce tordu. Mais ce n'est pas grave, ça m'a ramené pleins de belles sensations d'enfance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *