Orelsan : Comment c’est loin

Ce que le synopsis nous dit :
Après une dizaine d’années de non-productivité, Orel et Gringe, la trentaine, galèrent à écrire leur premier album de rap. Leurs textes, truffés de blagues de mauvais goût et de références alambiquées, évoquent leur quotidien dans une ville moyenne de province. Le problème : impossible de terminer une chanson. À l’issue d’une séance houleuse avec leurs producteurs, ils sont au pied du mur : ils ont 24h pour sortir une chanson digne de ce nom. Leurs vieux démons, la peur de l’échec, la procrastination, les potes envahissants, les problèmes de couple, etc. viendront se mettre en travers de leur chemin.

Ce que j’en pense :
Tout à commencé quand, un peu par hasard, j’ai été assister à Libre Éducation, le spectacle de Kheiron. Quand il a réalisé son premier film, je suis donc allée le voir également. Après la séance j’ai regardé de plus près la fiche casting du film, dont Kyan Khojandi faisait partie et je me suis demandé ce qu’il devenait depuis Bref. En lisant sa fiche Wikipédia j’ai vu qu’il participait à l’écriture d’une mini-série web : Bloqués. J’ai alors navigué vers le site de Canal + et regardé tous les épisodes disponibles, redécouvrant Orelsan, dont je ne connaissais alors que la chanson La Terre est ronde. Quelques jours plus tard, Comment c’est loin sortait au cinéma, reprenant le même concept que Bloqués dans un long métrage. Comme bien des personnes les protagonistes sont coincés : dans leur situation et dans leur tête, pris entre la pression sociale et le peur de ne pas y arriver, entre des difficultés insurmontables et l’absence de soutien de la société, qui juge et condamne plutôt qu’elle ne s’adapte. De ce film je retiendrai une certaine sincérité, à laquelle je ne peux pas être insensible. Depuis j’ai commencé à découvrir les chansons des Casseurs Flowters…

Conclusion :
De clic en clic on découvre des artistes qui méritent le détour.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
les flasques
les textos littéraires
la procrastination
la peur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *