Okakura Kakuzô : Le Livre du thé

Ce que l’éditeur nous dit :
Depuis près d’un siècle, Le Livre du thé qui offre une introduction des plus subtiles à la vie et à la pensée asiatiques s’adresse à toutes les générations. Et ce grand classique, qui a permis naguère de jeter un pont entre l’Orient et l’Occident, n’a rien perdu de sa force et peut encore éclairer notre modernité. Le trait de génie d’ Okakura fut de choisir le thé comme symbole de la vie et de la culture en Asie le thé comme art de vivre, art de penser, art d’être au monde. Il nous parle d’harmonie, de respect, de pureté, de sérénité. Et de sagesse. Que nous contemplions l’évolution de la voie du thé à travers l’histoire, ou que nous nous projetions dans le siècle qui s’annonce, il convient encore et toujours de nous tourner vers Le Livre du thé.

Ce que j’en pense :
Ce livre nous offre une très intéressante ouverture sur la culture japonaise et sa manière de pensée (très liée à l’histoire chinoise, même si aujourd’hui les différences sont largement marquées). Ce rappel, par exemple, qu’au départ les japonais était vus par les européens comme des tribus barbares, parce vivant en quasi autarcie jusqu’à il y a peu, est assez amusante.
Mais je dois dire que je pensais être plus emballée par cette lecture. Pourtant assez courte, la préface et la postface étant aussi importantes que le texte en lui même, j’ai eu du mal à en venir à bout. Il faut dire que le mode de pensée va avec les pensées taoïstes, courant de pensée que je respecte mais qui ne me touche pas particulièrement. Et puis bien sûr, il y a aussi beaucoup de descriptifs, comme par exemple sur les services utilisés ou les modes de préparations en vigueur selon les époque.

Conclusion :
Intéressant dans le fond, mais difficile à lire dans la forme.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– l’infusion
– la simplicité
– la perfection

2 Comments

  1. Ça à l'air intéressant.
    Je me laisserais peut etre tenter dans quelques temps 😉

    Merci pour ce partage

  2. Je participe à ce challenge et j'ai acheté ce livre au salon du livre de Paris, il est donc pas si facile que ça à lire, ça m'étonne pas en fait parce que cette civilisation que l'on croyait barbare comme tu le dis est en fait très raffiné et complexe pour notre mentalité occidentale. Je vais essayer de le lire pendant mes vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *