Nicolas Winding Refn : Drive

Ce que le synospis nous dit :
Un jeune homme solitaire, « The Driver », conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant – et au volant, il est le meilleur !
Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet.
C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul.

Ce que j’en pense :
Admettons que je me fiche de voir de la violence gratuite et beaucoup de sang pour ma grand chose. Admettons que pour moi le scénario soit secondaire et que je me fiche de voir de l’archi déjà vu. Imageons que j’ignore que l’acteur principal est mono-expressif durant les 3/4 du film. Enfin, ignorons que bien qu’il s’agisse d’un thriller, pas une scène ne propose un suspense digne de ce nom, et que la fin soit si maladroite qu’au le devenir héro laisse totalement indifférent.
Peut être qu’alors j’aurais pu trouver que Drive est un bon film. Peut être que je serais restée sur ma très bonne impression de la première scène. Peut être que j’aurais apprécié à leur juste valeur la musique décalée, la façon de filmer toujours attentive aux détails ou encore le comique de la lente descente aux enfers.
Malheureusement, non, je n’ai pas aimé Drive. Si je peut lui reconnaître certaines qualités, je ne peux tout simplement pas adhérer au genre. Peut être aurais je dû commencer par regarder la filmographie Nicolas Winding Refn, dont les affiches de ses longs métrages parlent d’elle même. Si l’art est l’exutoire des artistes, pas de doutes que ce réalisateur a un certain problème avec la violence. D’autres apprécieront peut être. Pour ma part, je vais simplement le rayer de ma liste.

Conclusion :
Pas pour moi

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les garages
– les gants
– les couloirs
– la dextérité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *