Morten Tyldum : Imitation Game

Ce que le synopsis nous dit :
1940 : Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement Britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable.

Ce que j’en pense :
Peu de temps après avoir vu Une merveilleuse histoire du temps, difficile de ne pas faire le parallèle entre les biopics de ces deux célèbres scientifiques. L’approche est différente, mais l’objectif est le même : tenter de nous faire comprendre l’homme au-delà des travaux et comment leurs vies personnelles et environnements respectifs ont influencé (en avantages ou en contraintes) leurs bonnes réalisations. L’interprétation de Benedict Cumberbatch est sans surprise excellente, même si dans un premier temps on a plutôt l’impression de regarder un épisode inédit de Sherlock Holmes, les deux personnages présentant de nombreuses similitudes (heureusement l’effet s’atténue par la suite). Comme pour Steven Hawking, je connaissais très mal la vie de Alan Turing avant cette séance, qui fut donc très instructive. C’est finalement pour moi ce qui aura primé dans cette expérience, car c’est sans nul doute une histoire qui gagne a être connue, tant pour l’héritage que cet homme aura laissé après son passage, que pour son existence si singulière et si touchante.

Conclusion :
A voir au moins pour découvrir la vie de l’homme.


A voir si vous voulez en savoir plus sur :
Les droits de l’homme
Les secrets
La communication non-verbale
Les laisser-passer

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *