Mon défi fou : lire et chroniquer 52 livres recommandés par TED Talks

Qu’est-ce que TED Talks ?

logo_ted_talksTED = Technology, Entertainment and Design – Ideas worth spreading
Pour ceux qui ne les connaissent pas encore les TED Talks, il s’agit d’une série de conférences organisés deux fois pas an par the Sapling foundation, dont le but est de diffuser le plus largement possible le savoir. En général d’excellente qualité et d’une durée moyenne de 15 minutes, elles couvrent des sujets aussi variés que les sciences, l’éducation, la poésie, l’architecture, la musique et bien d’autres encore. Elles sont toutes disponibles gratuitement sur le site www.TED.com.
Véritable référence internationale, de nombreuses personnalités sont à compter parmi les intervenants qui se sont succédé au court des ans. On citera par exemple Bill Clinton, Peter Gabriel ou encore Jimmy Wales (cofondateur de Wikipédia).
Le succès est tel que des séries de conférences ont commencés à s’organiser localement de par le monde, en se basant sur le même principe. Ces licences portent l’appellation TEDx.
A titre personnel, ces vidéos sont une source d’inspiration et de motivation sans limite.

Les règles de mon défi

A partir du 17 septembre 2016 :

  • Sélectionner 52 livres en liens avec des conférences TED ou TEDx, en piochant parmi la bibliographie des intervenants ou bien les ouvrages qu’ils recommandent.
  • Regarder et partager la conférence de référence.
  • Pour chaque ouvrage, rédiger une synthèse, un résumé, afin de mieux les assimiler mais aussi de partager les enseignements essentiels du livre.

Pourquoi cela va être facile…

  • Parce que j’adore lire et que je suis avide de connaissance.
  • Parce que je tiens ce blog depuis près de 6 ans, avec plus de 600 articles déjà rédigés, au rythme moyen de deux par semaine.
  • Parce que je suis plus qu’enthousiasmée par ce défi, qui va me permettre non seulement d’apprendre beaucoup de chose, mais également de franchir une étape de plus dans la qualité du contenu proposé sur ce site.

…mais pas tant que ça

  • Parce que si je suis habitée à écrire, le format que j’envisage va me demander bien plus de temps par article, sans compter sur une régularité de lecture.
  • Parce que cela me demande en général plus de temps et d’énergie de lire des essais plutôt que des romans, qui vont constituer la grande majorité du challenge.
  • Parce qu’il me semble illusoire de penser que je pourrais me contenter de ne lire que des ouvrages contribuant au challenge, quand il y a tant de bouquins qui m’attire et que je sais d’expérience qu’il faut le bon état d’esprit pour apprécier le bon livre. Je ne vais donc pas me restreindre/forcer, ce qui risque d’augmenter drastiquement mon rythme de lecture.

Les livres lus :

  1. A.J. Jacobs : The know-it-all
  2. Brené Brown : Le pouvoir de la vulnérabilité

Vous voulez vous joindre à moi ?

challenge-bizzetmiel_tedtalksJe vous propose de faire également le défi Livres TED Talks. Car plus on est de fous !
Les conditions de choix des lectures sont les mêmes que pour moi.

Vous êtes libre dans le format de rédaction de l’article (une critique suffit), à condition de citer la conférence/le conférencier source.

Vous pouvez vous inscrire à tout moment durant la période du challenge.

Plusieurs niveaux sont proposés :

Choisissez votre objectif, que vous pourrez ajuster à la hausse en cours de défi.
Curieux : 3 lectures
Instruit : 6 lectures
Érudit : 9 lectures
Puits de science : 12 lectures
Sage : 15 lectures et plus

Pour vous inscrire :

Rédigez votre article de présentation, avec l’image du challenge et un lien vers le présent post et partagez-le dans les commentaires ou en m’écrivant à aude@bizzetmiel.com.

A très bientôt !

6 Comments

  1. Pingback: R.J Palacio : Wonder et Chip Kidd

    • Merci ! En effet, on peut trouver plein d’idée et/ou d’énergie dans ces conférences !

  2. Pingback: Brené Brown : Le pouvoir de la vulnérabilité

    • Merci !!
      Oui je te comprends, moi même j’ai du mal à participer à mon propre défi, tellement ça demande du temps de reprendre le contenu. Mais c’est un travail intéressant, qui me permet d’en tirer le meilleur parti et de vraiment intégrer ce que j’apprends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *