Michel Leclerc : Le Nom des gens

Ce que le synopsis nous en dit :
Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l’engagement politique puisqu’elle n’hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause – ce qui peut faire beaucoup de monde vu qu’en gros, tous les gens de droite sont concernés. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu’au jour où elle rencontre Arthur Martin, comme celui des cuisines, quadragénaire discret, adepte du risque zéro. Elle se dit qu’avec un nom pareil, il est forcément un peu facho. Mais les noms sont fourbes et les apparences trompeuses…

Ce que j’en pense :
Un film qui parle de politique et de sexe ? Pas vraiment ma tasse de thé. Mais sous l’insistance persistante de mon entourage, j’ai fini par aller voir Le Nom des gens. Et bien j’ai eu raison de céder, car il s’agit d’un très bon film. Et si politique et sexe font bien parti du lot, le vrai sujet est en fait celui de la quête identitaire. Comment nos aïeuls influencent notre vie et contribuent à déterminer ce que nous sommes, que l’on ai l’opportunité de les connaître ou non, que l’on le veuille ou non ? Bien plus intéressant !
Certes le thème est traité de façon un peu farfelu, avec des situations invraisemblables. Mais ce n’est pas grave, car la forme est exquise et le fond bien là. Baya Kasmi et Michel Leclerc ont su dépeindre des personnages drôles et touchants, complexes, dont finalement on ne saura pas tout. Et ce sont justement ces faces cachées qui les rendent crédibles. Le jeu des acteurs participe grandement à cette réussite, en particulier le charme et surtout le naturel en toutes circonstances de Sara Forestier. 
Et pour ne rien gâcher, on rit beaucoup.

Conclusion :

Un excellent film, qui réuni le fond et la forme. A voir.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les gens brouillons
– l”art d’être un bon hôte de maison
– la diversité
– les espèces en voix de disparition

1 Comment

  1. Je savais même pas qu'il existait ce film ^^"

    J'irais pas le voir pour autant, bien que j'apprécie de voir ton avis sur la chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *