Martin Scorsese: Le loup de Wall Street (The Wolf of Wall Street)

Ce que le synopsis nous dit :
L’argent. Le pouvoir. Les femmes. La drogue. Les tentations étaient là, à portée de main, et les autorités n’avaient aucune prise. Aux yeux de Jordan et de sa meute, la modestie était devenue complètement inutile. Trop n’était jamais assez…

Ce que j’en pense :
Avant ma propre séance, j’ai entendu plusieurs avis selon lesquels Le loup de Wall Street était un film très “trash”, “vulgaire”, et dont le seul intérêt résidait dans le fait qu’il s’agisse d’une histoire vraie. Certes on ne se trouve pas au pays des Bisounours et le style de vie dépeint ne m’est à aucun point de vue attractif. J’ai donc décidé de prendre tout cela au second degré, et qu’est-ce que j’ai pu rire ! Ce film est vraiment très drôle ! Leonardo Dicaprio nous livre ici le meilleur de son génie d’acteur et ne recule devant rien, pas même la peur du ridicule, pour interpréter un personnage haut en couleur. Certaines scènes sont mémorables, au point que j’ai presque envie de regarder le film une deuxième fois.
Après une déjà longue carrière, Martin Scorsese n’a rien perdu de son goût pour l’excessisme (note : ce mot devrait être ajouté dans le dictionnaire non ?), certes, mais de sa capacité à se renouveler non plus. Malgré tous mes idéaux sur “l’amour dans le monde”, à choisir entre cela et un Hugo Cabret ce que je préfère voir sur un grand écran, je choisis sans hésitation Le loup de Wall Street !

Conclusion :
C’est pas très moral mais qu’est-ce que c’est drôle !

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les ours en peluche
– les argumentaires
– le nombre de marches d’escalier
– les yachts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *