Martin Le Gall : Pop Redemption

Ce que le synopsis nous dit :
Chaque été, depuis leur adolescence, les Dead MaKabés se paient ce qu’ils appellent prétentieusement une « tournée d’été » – quelques concerts dans des festivals du fin fond de l’Europe. Mais, pour ces quatre copains, la crise de la trentaine couve et cette semaine de récréation risque bien d’être la dernière. Difficile de rester fidèle à ses idéaux quand on est membre d’un groupe de black metal…

Ce que j’en pense :
La seule fois où j’avais vu Julien Doré à l’écran, c’était dans un gros navet. Avec Pop Redemption, je m’attendais donc à une comédie absurde. Sauf que cette fois c’était super drôle ! Peut être pas du grand cinéma, mais du comique de situation léger, frais, efficace, qui mine de rien constitue un vrai hommage musical. Et encore une fois, notre petit chanteur de variété ne s’en sort pas si mal dans le métier d’acteur. A noter la présence de l’excellent Grégory Gadebois (membre de la Comédie Française, attention), que j’avais eu la chance de voir seul sur les planche, dans une adaptation théâtrale du livre Des fleurs pour Algernon. Et bien sûr il y a Alexandre (je ne m’en lasse pas mais c’est vrai qu’il pourrait envisager de jouer un peu autre chose de le râleur de service)…
Et pour la culture générale, on a même le droit à une session “le métal pour les nuls”, exposant rapidement l’évolution des différents types de musique métal.

Conclusion :
YEahhhh.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les versions
– les messes
– les moyens de transport
– les vieux chanteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *