Mari Okazaki : Effleurer le ciel

Ce que l’éditeur nous dit :
Le jour où Ery, une lycéenne comme les autres, décide de suivre un beau jeune homme croisé dans un parc, elle met sans le savoir le pied dans un univers implacable : celui du patinage artistique. Dès son inscription à un club, sa vie prend un nouveau tournant, dans un monde qui ne lui est finalement pas si étranger…

Ce que j’en pense :
A l’occasion du thème “Romance et érotisme” sélectionné pour le mois de février dans le challenge Sur les pages du Japon, je me suis dit que c’était l’occasion de découvrir un One shot. La sélection s’est donc faite, grâce aux conseils de ma soeur, parmi les ouvrages proposés par ma bibliothèque municipale (qui est toute neuve et bien fournie).
Je suis partie avec un a priori assez négatif, imaginant une histoire très mièvre. Au final elle se lit bien, même si la naïveté y est assez présente. De même, si e monde du patinage ne pas totalement enchanté, il ne m’a pas déplut non plus. Même appréciation moyenne pour le dessin, joli mais pas marquant.
La petite nouvelle qui se trouve à la fin du manga est un gros plus car plus fraîche et originale, sans compter sur les amusantes anecdotes personnelles de l’auteur qui la ponctue.

Conclusion :
Pas la découverte de l’année, loin de là, mais un petit divertissement sans prétention.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– le retrouvailles
– les étirements
– les flaques
– les objectifs

3 Comments

    • Oui d'un mec qu'elle croise dans un parc et qui s'avère être un prof de patinage artistique. Du coup elle fait tout pour devenir son élève et se rapprocher de lui 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *