Louis Leterrier : Insaisissables (Now you see me)

Ce que le synopsis nous dit :
« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

Ce que j’en pense :
Un film pour lequel l’expression “magie du cinéma” prend tout son sens. Je passerais rapidement sur le très chouette casting, la qualité du graphisme et le côté holywoodien de la chose, pour me concentrer sur le gros point fort de ce film, l’intrigue.
Pourtant pas spécialement attirée par cet art dans la vie réelle, j’ai été tout simplement enchanté par Insaisissables. Un peu à la manière d’un Ocean’s Eleven, le scenario est extremement bien pensé et chaque scène a sa raison d’exister. Même les bagarres et les courses poursuites sont pensées à la sauce magique. Je me suis totalement laissé portée.
Tout au long du film, on nous explique de quelle manière le magicien détourne l’attention du spectateur, l’amène à regarder à un endroit particulier, plus on rapproche et plus on a de chance de se faire avoir. Cela ne m’a pas empeché de me laisser totatelement berner. Et heureuse de l’être.

Conclusion :
Du grand spectacle.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les coups d’avance
– la manipulation
– l’étonnement
 – les cartes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *