Lone Scherfig : Un jour (One day)

Ce que le synopsis nous dit :
Emma et Dexter passent la nuit ensemble après leur soirée de fin d’étude et décident…de rester amis. Lui est insouciant et frivole, elle est bourrée de complexes. Pendant 20 ans, Dexter et Emma vont s’adorer, se séparer, se détester, se manquer… finiront-ils par comprendre qu’ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu’ils sont ensemble ?

Ce que j’en pense :
Au vu du sujet, je m’attendais à un film du même acabit que 7 ans de séductions, dont je gardait un bon souvenir. Et bien non, pas du tout.
J’avoue qu’au sortir de la séance, même si j’avais passé un bon moment, j’étais septique quand sens de ce film. Cela tient tout à d’abord du fait que le personnage joué par Jim Fergus est absolument horripilant, rendant difficile à comprendre ce que l’héroïne peut bien lui trouver… Plus tard, j’ai réalisé qu’elle aussi avait eu besoin de temps pour “devenir meilleure”. J’en ai conclut que l’un des messages de ce film est que l’on ne peut aimer que lorsque l’on est prêt, ce qui me semble assez vrai. Cela établit, il n’en reste pas moins une pointe d’incrédulité quand au dernier quart d’heure du film. Peut être cette fin se justifie t-elle mieux dans sa version originale, le roman de David Nicholls.

Conclusion :
Sympa quand même, mais tout de même, où sont passées les VRAIES comédies romantiques ? A quand le prochain Walt Disney… ?

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– la télévision
– les lofts
– les collines
– les concours de circonstance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *