La bibliothèque de Tampere (Finlande)

Retour des bibliothèques du monde, avec des photos cette fois issus de mon dernier séjour en Finlande.  Je vous laisse ainsi découvrir la bibliothèque principale de Tampere. En bonus, deux autres lieux seront entraperçus : une bibliothèque municipale à Pargas et la bibliothèque universitaire de Turku.

Ce qu’il faut savoir sur le lieu :

Grand Tétras. Elle dit qu’elle voit pas le rapport.

Cette bibliothèque a ouvert ses portes en 1986, suite à trois en de travaux. Sa conception a donné à un concours architectural, qui fut remporté par Raili et Reima Pietilä (je vous met au défi de recaser ces noms dans une conversation – pour cela il faudrait déjà les retenir). Elle porte le surnom de Metso, qui signifie capercaillie (oui je vous jure, c’est un mot français ça) ou Grand Tétras, qui est une sorte d’oiseau. Dans mon guide du Routard il faisait le rapprochement avec une soucoupe volante, ce qui me parait déjà nettement plus justifié.

Pour confirmer cette théorie je vous invite d’ailleurs à aller voir cette vue virtuelle/aérienne du bâtiment en cliquant ici. 11

Ce que j’ai vu :

Vu de l’intérieur (plutôt de l’arrière). Ce bâtiment grisâtre sort du lot, alors que la plupart des villes Finlandaises sont très colorés (peut-être plus dans les campagnes qu’en plein centre cela dit). Assorti d’un ciel assez foncé, heureusement les couleurs d’automne et la chaleur de la lumière venant de l’intérieur habillent tout cela.

À l’intérieur : un grand ensemble très spacieux, où le blanc domine. Au premier étage on découvre l’envers du toit arrondi :

Si le coin enfant/jeunesse ne propose pas d’espace de jeu comme à celle de Stuttgart, il reste très coloré avec des panneaux animalier pour l’habiller :

En plus des livres et DVD, on peut également emprunter des jeux vidéos (je me demande combien de temps on peut les garder) et des jeux de sociétés (notamment plusieurs exemplaires de molkky attendaient d’être utilisés). Nous avons profité de l’occasion pour faire une partie de l’excellent Imagine, un superbe jeu qui présente l’avantage d’être accessible dans n’importe quelle langue. 😉

On y trouve également quelques coins lectures aménagés, avec des fauteuils prévus à cette effet, ici dans l’espace musique :

La section internationale propose un large choix de livres en français. Si on peut y trouver des auteurs francophones, tels qu’Anna Gavalda ou Frédéric Begbeder, il s’agit plus largement d’une collection en français. On peut y lire la traduction de Une place à prendre de J.K. Rowling par exemple.

Pour terminer, voici le point qui m’a le plus surprise dans cette bibliothèque : la plupart des romans sont présents en plusieurs exemplaires ! Vous pouvez voir ici pas moins de 5 représentations de La valse lente des tortues de Katherine Panco ! Et c’est là juste un exemple, car c’était le cas pour la plupart des livres proposés. Sans compter sur les copies empruntées au moment où ce cliché a été pris.

Bonus :

Comme promis, voici la bibliothèque municipale de Pargas (l’une des îles qui constituent l’archipel de Turku) :

Et l’entrée de la bibliothèque universitaire de Turku. La statue devant représente Josef Julius Wecksell un poète et dramaturge finlandais. Cette université a la particularité d’être la seule du pays à présenter uniquement des ouvrages en langue suédoise (l’une des deux langues officielles du pays avec le finnois) :

Pour en savoir plus sur la Finlande, lire le programme du voyage (coming soon).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *