Kate DiCamillo : La légende de Despereaux

Ce que l’éditeur nous dit :
Despereaux est un drôle de souriceau : ses oreilles scandaleusement longues le feraient presque ressembler à un âne ! Un jour, il tombe amoureux de la Princesse Petit Pois. Or, pour une souris, aimer un humain est un crime abominable ! Décidément, Despereaux ne fait rien comme les autres : le Conseil des Souris le jette aux oubliettes. Mais te chevalier Despereaux n’abandonne jamais !

Ce que j’en pense :
J’avais beaucoup apprécié l’adaptation cinématographique de la légende de Despereaux et cela me semblait une bonne lecture pour faire une pause entre deux pavés. Excellent choix, s’agissant d’un petit conte sans prétention et bien sympathique. La manière dont le narrateur s’adresse au lecteur est bien tournée, avec un objectivité assez amusante.
Cependant la lecture souffre de la comparaison avec mon souvenir (ravivé par le visionnage de la bande-annonce) du film, dans lequel l’histoire de base (qui à la lecture m’a paru un peu légère) a été brillamment  développée (le matériel initial n’était pas suffisant pour tenir 1h30 de bobine). Le petit Despereaux y est beaucoup plus mis en avant, avec un accent également plus prononcé sur sa prime enfance et ses aventures à l’école. Certains personnages ont même été ajoutés, démultipliant les interactions. Tout cela en concernant l’esprit initial de Kate DiCamillo, la fantaisie et le charme du conte pour enfant qui finit bien

Conclusion :
Parfait pour se changer les esprit.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– les pelotes de fil
– les tissus
– les ustensiles
– les choux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *