Jon Turteltaub : L’Apprenti Sorcier (The Sorcerer’s Apprentice)

Ce que le synopsis nous dit :
Balthazar Blake est un grand sorcier vivant de nos jours à Manhattan. Il tente de défendre la ville contre son ennemi juré, Maxim Horvath. Balthazar ne pouvant y arriver seul, il engage alors – un peu malgré lui – Dave Stutler, un garçon apparemment ordinaire qui a pourtant un vrai potentiel, pour devenir son apprenti. Le sorcier donne à son apprenti réticent un cours express sur l’art et la science de la magie, et ensemble, ces deux associés improbables vont tenter de stopper les forces des ténèbres. Il faudra à Dave tout son courage, et même davantage, pour survivre à sa formation, sauver la ville et embrasser la fille qu’il aime…

Ce que j’en pense :
Un énième film dans lequel l’enjeu est de sauver « l’univers tel que nous le connaissons ». Un nouveau Disney avec Nicolas Cage, dans un style sans doute très gentillet. Je partais avec beaucoup d’a priori en allant voir L’apprenti Sorcier.
Finalement j’en suis ressortie de très bonne humeur, après avoir bien ri.
L’humour est évidemment bon enfant : beaucoup de comiques de situations et quelques répliques faciles. Mais le plus se situe dans le travail fait sur les personnages, notamment sur leurs costumes. Tout se joue sur le contraste entre antique et contemporain. La magie est un art ancestral, mais qui semble affecté par la mode puisque de nombreux sorts sont qualifiés de « vieux jeu ». Mais elle a su évoluer avec son temps, puisque la physique cantique moderne est également à son service. Balthazar et Orvath étant supposés appartenir à une autre époque, leurs looks sont à la fois désuets et intemporels. La coiffure de Nicolas Cage en particulier est tout à fait géniale !
Ce contraste correspond finalement parfaitement à Walt Disney, qui réussi encore à faire du classique moderne à partir de vieilles recettes.

Conclusion :

Une bonne surprise.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :

– La physique
– Les éclairs
– Le ménage
– La mode

2 Comments

  1. Ah complètement oubli de commenter cet article.

    Perso, j'avais beaucoup apprécié aussi la légèreté de l'intrigue. On s'amuse bien de tout les petites choses comme tu le dis si bien.

    Je pense qu'il pourra facilement être vu et revu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *