Jon Favreau : Le livre de la jungle (The Jungle Book)

Ce que le synopsis nous dit :
Les aventures de Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un pyton à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louie, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu.

Ce que j’en pense :
Impossible en allant voir le dernier né des studios Disney de ne pas le comparer à sa version animée. De fait, si je ne gardais qu’un souvenir mitigé du film de 1967, je suis ressortie enchantée de cette récente séance. Tout d’abord l’univers, qu’il s’agisse de représentation de la jungle ou bien des bêtes qui l’habitent, est vraiment magnifique. J’ai beaucoup aimé la manière dont les échelles ont été arrangées, donnant une forte prestance aux animaux. Si j’ai beaucoup aimé l’ensemble, je retiendrai particulièrement le très amusant début d’amitié entre Baloo et Mowgli, ainsi que l’excellent générique de fin. J’ai également souri devant plusieurs scènes pour leurs étranges similitudes avec Le roi lion (qui restera LE film de mon enfance), un rapport avec la présence de félins, probablement. A noter qu’avec Ernest et Célestine c’est la seconde fois que j’ai le plaisir d’entendre Lambert Wilson doubler un ours !

Conclusion :
Excellent !!

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
les astuces
les lianes
les sillons
les vestiges


1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *