J.J. Abrams : Super 8

Ce que le synopsis nous dit :
Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu’ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d’une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

Ce que j’en pense :
Une excellente surprise, prouvant pour la énième fois qu’il ne faut PAS regarder les bandes annonces, car les meilleures images s’y trouvent. Mais que ceux ayant commis cette terrible erreur se rassurent, ils pourront tout de même passer un excellent moment.
Super 8 reprend les codes d’un cinéma “à l’ancienne”, très frais, avec succession de scènes émotions/actions ne laissant jamais le spectateur s’ennuyer. L’humour et le second degré sont également de mise, ajoutant à la qualité globale. De belles images également, même si le mélange des techniques est inégalement réussi. Certains déploreront peut être le trop de “déjà-vu”, mais il m’a semblé qu’il s’agissait avec tout d’un hommage à ces films du siècles précédent, donc un avantage avant tout.
Au niveau du casting, tout le poids du film repose sur l”interprétation des enfants, qui est absolument bluffante. Le jeu des adultes est seulement moyen, en particulier celui de Kyle Chandler, qui n’a pas gardé le charme de l’époque de Demain à la une.
Un film très bien mené de bout en bout.

Conclusion :
A voir, jusqu’à la fin du générique.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les monstres
– les consoles de jeu
– les trucs secrets et les mystères
– les films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *