J.J. Abrams : Star Trek Into Darkness

Ce que le synopsis nous dit :
Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos… Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive. Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

Ce que j’en pense :
Le deux derniers films réalisés par J.J. Abrams étaient de petites merveilles. Le précédent Star Trek notemment était très bien construit, avec la prise de connaissance des personnages, l’établissement et l’évolution de leurs différentes relations, la présentation du contexte. On y trouvait des scènes très drôles (celles avec Anton Yelchin en particulier), de l’action (évidemment), du suspense… Bref j’avais adoré.
Dans ce nouvel opus, on trouve, de l’action. De l’action. Et des explosions aussi. Pour la touche émotion on a le droit à 5 minutes bancales sur l’amitié. On sourit, parfois, parce que Spok. Quant au suspense, le scénario trop prévisible l’annihile totalement. S’il est toujours sympa de retrouver un univers connu et qu’on ne s’ennuie pas, J.J. Abrams a clairement cédé à la facilité. Pas bien.
PS : Je n’ai pas bien compris pourquoi à un moment le méchant se déguise en Néo (confère l’affiche, qui fait très jeux vidéo). Je ne pensais pas qu’il était si pratique de courir avec un manteau long. Bizarre.

Conclusion :
Divertissant.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les capsules
– la gravité
– le don de sang
– les hommes canons (sans canon)

2 Comments

  1. Le don de sang et les hommes canons, effectivement ça résume bien xD
    Assez déçue aussi, avec la BA je m'attendais à un scénario plus intelligent que ça. Ca se regarde bien mais c'est frustrant d'avoir si peu exploiter le potentiel de l'intrigue…

    Pour le manteau long j'ai pensé que c'était pour mieux se dissimuler dans la foule, mais c'est ptêtre juste pour frimer (et puis ça lui donne un petit air de Sherlock :D)

  2. Pingback: Justin Lin : Star Trek sans limites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *