Jacques Perrin : Océans

Ce que le synopsis nous en dit :

Filer à 10 nœuds au cœur d’un banc de thons en chasse, accompagner les dauphins dans leurs folles cavalcades, nager avec le grand requin blanc épaule contre nageoire… Le film Océans c’est être poisson parmi les poissons.
Après Himalaya et Le Peuple migrateur, Jacques Perrin nous entraîne, avec des moyens de tournage inédits, des banquises polaires aux tropiques, au cœur des océans et de ses tempêtes pour nous faire redécouvrir les créatures marines connues, méconnues, ignorées.
Océans s’interroge sur l’empreinte que l’homme impose à la vie sauvage et répond par l’image et l’émotion à la question : « L’Océan ? C’est quoi l’Océan ? »

Ce que j’en pense :

Un documentaire sur grand écran, sans commentaire ou si peu, de quoi en décourager certains. Mais la beauté de l’affiche suffit à convaincre de laisser une chance à Océans.  Et la qualité des images est effectivement à la hauteur de ses promesses. Il en est de même pour le son, qui permet de réellement « entendre » les bruits sous-marins et de la bande sonore en général.
Le choix de ne pas donner d’information sur les animaux présentés est discutable, mais cohérent. J’ai beaucoup apprécié la structure du film, qui présente tour à tour les espèces préhistoriques, les guerres et alliances sous-marines, ou encore la perspective de fonds inexplorés. Bien sûr, les dommages de la pêche ou de la pollution font partie du lot, mais le discours moralisateur reste dans la limite du nécessaire. Malgré cela, je dois bien avouer que j’ai parfois trouvé le film long. Il manque un petit quelque chose. De plus, certains animaux sont montrés dans de trop nombreuses scènes, ne faisant pas honneur à la diversité de la faune marine.
A souligner, les apparitions de Jacques Perrin et de son fils, qui ramènent brièvement le spectateur à la réalité, pour mieux le replonger dans la magie des Océans. Le tout est commenté par sa très belle voix.

En conclusion :

A voir, ne serait ce que pour avoir envie d’en savoir plus sur ce monde magique et cruel, sur lequel il reste tant à découvrir.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :

– La vie sous marine
– La vie

3-C3A9toiles-film-2

Retrouver Océans sur Amazon.

1 Comment

  1. Pingback: Jérôme Salle : L’Odysée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *