Hiromasa Yonebayashi : Souvenirs de Marnie (Omoide no Mānī – 思い出のマーニー)

Ce que le synopsis nous dit :
Anna, jeune fille solitaire, vit en ville avec ses parents adoptifs. Un été, elle est envoyée dans un petit village au nord d’Hokkaïdo. Dans une vieille demeure inhabitée, au coeur des marais, elle va se lier d’amitié avec l’étrange Marnie…

Ce que j’en pense :
Après le flop rencontré avec Arrietty, on ne pouvait espérer qu’un mieux de la Hiromasa Yonebayashi. Et c’est bien heureusement le cas, avec cette histoire à la fois jolie et intrigante. Le spectateur ainsi amené à découvrir les tourments de l’âme de Anna, tandis qu’elle cherche sa place en ce monde, mais également à démêler les mystères d’une situation aux apparences surnaturelles. On a envie de comprendre de quoi il retourne vraiment, qui est en réalité cette Marnie et ce qui a pu lui arriver. Cet élément contribue énormément à faire perdurer l’attention tout au long du film, qui se trouve par ailleurs assez contemplatif, avec beaucoup de plan figés (permettant d’admirer le travail de grande qualité apporté aux textures des décors et aux détails des mouvements), et des lieux d’actions finalement très limités. Enfin, félicitation au réalisateur, qui est cette fois parvenu à nous délivrer des personnages très touchants.

Conclusion :
Un film qui permet de passer un très bon moment.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
l’absence d’équilibre
la manie de dormir n’importe où
les secrets dévoilés
l’utilisation de rames


2 Comments

  1. Très joli film, je pressentais un peu la conclusion mais je me suis quand même posée des questions tout du long ^^.

    • Je m'attendais à ce genre de conclusion, mais pas exactement à celle-là, et je trouve que le "suspense" est quand même bien préservé, surtout qu'il ne s'agit pas vraiment d'un thriller…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *