Gianni Amelio : Le premier homme

Ce que le synopsis nous dit :
Août 1957. Un écrivain célèbre d’une quarantaine d’années, Jacques Cormery, rend visite à sa mère qui demeure à Alger. La ville est en état de guerre. Il se souvient de ses années d’écolier, de ses amis européens et algériens et de M. Bernard, cet instituteur qui l’a projeté vers une vie inconcevable pour un enfant né dans une famille pauvre et analphabète. Fidèle à son passé, que peut-il faire pour réconcilier ceux qui comme lui, pieds-noirs et algériens, sont nés sur le même sol, mais que le mouvement de l’histoire a transformés en ennemis héréditaires ?

Ce que j’en pense :
Un beau film, très instructif à plusieurs niveaux. Il permet d’appréhender la fin de la colonisation Algérienne, sujet qui touche particulièrement mes origines familiales. Le premier homme m’a permis de visiter une Alger une n’existe plus, mais dans laquelle j’ai tout de même reconnu les blouses que portait mon arrière grand-mère.
La position est intéressante car elle présente différent points de vue, sans juger. A ce titre il s’agit également d’une fenêtre ouverte sur une époque durant laquelle éducation et enfance n’avaient pas la même signification qu’aujourd’hui (avec tous les aspects positifs et négatifs qui peuvent en être retirés, encore une fois il ne s’agit pas de juger).
Enfin, il s’agit de la biographie d’un grand auteur, son amour pour sa famille (sa mère en particulier), l’un de ses professeur et surtout pour son pays. Autant d’éléments qui permettent comprendre un peu mieux ses idées et ses écrits.
Si j’ai réalisé aujourd’hui que roman inachevé ne signifiait pas forcément roman sans fin (parce qu’après tout rien n’oblige à écrire de façon linéaire), je dois tout de même dire que le rideau est tombé trop abruptement sur ce film. Mais quand un tel projet est porté par des acteurs d’exception, que demander des plus ?

Conclusion :
Une page de l’histoire de France que l’on devrait ouvrir plus souvent.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les punitions
– la plage
– les photos de classe
– les cigarettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *