George R.R. Martin : Le Trône de fer l’Intégrale, Tome 1

Ce que l’éditeur nous dit :
Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer, tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s’en sortiront indemnes…

Ce que j’en pense :
D’habitude, j’attends d’avoir lu une série dans son ensemble avant d’en faire tout commentaire. Mais George R.R. Martin n’ayant toujours pas fini d’écrire celle-ci, et comme il semble qu’on puisse attendre encore longtemps, j’ai décidé de faire une exception.
A ma décharge (car je sais d’avance que mon avis pas si positif ira à l’encontre de l’avis de nombreux fans inconditionnels) j’ai commencé ce livre avec beaucoup d’expectatives (influencée par les éloges sans fin des dits-fans), et comme souvent dans ces cas-là j’ai été déçue.
Oui l’écriture est fluide et se lit plutôt bien (heureusement je dirais). Mais j’ai découvert des personnages très caricaturaux (celui de Tyrion, plus difficile à cerner, faisant exception), aux réactions plus que prévisibles. A tel point qu’après 40 pages, j’avais déjà deviné (à 90% avec justesse) ce qui allait arriver à qui, et même qui allait mourir avant la fin du tome. Donc pour l’originalité et l’effet de surprise, bof on repassera. Pas de révolution non concernant l’univers, du moyenâgeux tout à fait classique (si l’on fait abstraction de quelques arbres et animaux « inventés » et encore les descriptions en sont très survolés. D’ici là qu’il faudrait inventer quoi que ce soit, autant s’épargner cette peine). Quant à l’intrigue… et bien arrivé à 200 pages de la fin j’ai dû faire une pause et lire autre chose.
Là j’ai eu le malheur de regarder l’adaptation en série (Game of Thrones), en me disant que l’envie reviendrait. Cela n’a pas vraiment marché, notamment à cause d’un casting déplorable. Mise en images va toujours de pair avec quelques modifications et prises de raccourcis. C’est normal. Et je veux bien qu’engager de très jeunes acteurs soit compliqué. Mais là quand même, faire jouer un enfant de 14 ans par un homme à la barbe bien fournie en paraissant 24, il ne faut pas exagérer. Ou comment réduire en miettes les quelques bribes de crédibilité de la série.
Et puis j’ai quand même repris et achevé ma lecture. Et je dois bien avouer que vers la fin, quelques événements sont inattendus et peuvent laisser présager une plus intéressante suite des événements, notamment du côté de chez Daenerys (l’ultime chapitre part même un peu dans le n’importe quoi). Bref un sentiment général de mouai ça se lit, même si ce n’est pas révolutionnaire, avec une once d’espoir que la suite me fasse changer d’avis.

Conclusion :
Je vais poursuivre, au moins pour ne pas mourir idiote.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
–    Les œufs
–    La forêt
–    L’été
–    L’habillement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *