George Orwell : La ferme des animaux

Ce que l’éditeur nous dit :
Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :  » Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d’alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. « Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :  » Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres. »

Ce que j’en pense :
Quelques jours à peine après avoir terminé Une histoire birmane, voilà que je tombe sur l’étagère d’un café sur un autre bouquin de George Orwell. L’écriture de ce dernier étant plutôt agréable, et s’agissant d’un cours roman (moins de 150 pages), je lui ai donc consacré une soirée.
Ce livre parait clairement être l’ébauche de 1984. Le thème est identique, c’est celui de la lutte des classes, de l’abus de pouvoir et des inégalités. Mais là où le roman phare de l’auteur aborde une société complexe et entre en détail dans les réactions des individus, la Ferme des animaux se contente d’être très caricaturale. Dès les premières pages, ont sait où cela va nous mener. Certes le chemin compte tout autant que la destination. Mais ici, celui ci n’a vraiment que peu d’intérêt tant tout est couru d’avance. Chaque page, chaque événement, conduit inéluctablement au suivant (mais aurait pu aussi bien conduire directement à la fin sans pour autant paraitre trop abrupte). Peut être qu’à l’époque ou elles ont été écrites, ces idées paraissaient être tres originales. Dans ce cas disons juste qu’elles ont mal vieillies.

Conclusion :
Sans grand intérêt

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– la fatalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *