Felix Herngren : Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann)

Ce que le synopsis nous dit :
Le jour de son 100ème anniversaire, un homme s’échappe de sa maison de retraite pour une cavale rocambolesque, certain qu’il n’est pas trop tard pour tout recommencer à zéro. Débute alors une aventure inattendue et hilarante aux côtés d’un escroc, d’un vendeur de hot-dogs, d’une rousse et d’un éléphant…

Ce que j’en pense :
Malgré (ou peut-être à cause) son omniprésence dans tous les points de vente proposant des bouquins, je n’ai pas lu le roman éponyme de Jonas Jonasson. Je ne pourrais donc pas comparer cette adaptation à son oeuvre originale. Sur le principe, j’étais déjà contente à l’idée de découvrir un film suédois, ma connaissance culturelle de ce pays se limitant jusque-là à une lecture de Katarina Mazetti (source d’un profond ennui), à l’adaptation de Millénium par Niels Arden Oplev (pas mal du tout) et surtout au final Morse de Tomas Alfredson (l’un des films les plus poétiques et troublants qu’il m’ait-été donné de voir).
Et bien on peut dire que cela change des comédies américaines ! A savoir si c’est mieux ou moins bien, ça c’est une autre question. Décalé, déjanté et surtout loufoque sont les adjectifs qui me restent à l’esprit au sortir de cette séance. J’ai été divertie, j’ai parfois ri, et en aucun cas je n’aurais pu imaginer cela. Je ne dirais pas que j’ai adoré, mais il est agréable d’être surpris.

Conclusion :
Ça change.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les expéditions
– les éléphants
– les menaces
– les toasts

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *