Evelyne Lagardet : Contes philosophiques de la diversité

Ce que l’éditeur nous dit :
Une série de trois contes philosophiques invitant à une réflexion sur les discriminations, le racisme et l’altérité. Portant sur l’apparence physique, l’orientation sexuelle et sur l’origine ethnique, ils abordent un certain nombre de concepts qui sont par la suite analysés, commentés et replacés dans un contexte contemporain.

Ce que j’en pense :
Comme l’indique son titre, ce livre invite à la réflexion. Le choix a été fait sur du mot “conte”, qui plutôt qu’au caractère enfantin, fait surtout référence à la présence d’une morale. Non pas qu’une manière de penser soit imposée, au contraire ces contes ont pour but de nous ouvrir l’esprit, d’élargir notre champs de vision. A titre personnel c’est le dernier des trois récits proposés que j’ai préféré, peut être parce que plus réaliste et m’ayant provoqué une empathie plus forte. La beauté de l’écriture d’Evelyne Lagardet n’est plus à prouver, avec toujours des mots choisis avec le plus grand soin et caractéristiques de ce style si fluide.
Si je devais trouver un défaut, ce serait le regret de ne pas retrouver tout à fait la magie et l’envoûtement de son précédent roman Un rêve français. Encore que cela tienne surtout au fait que l’intention de chaque bouquin soit très différente.

Conclusion :
A quand le prochain livre d’Evelyne Lagardet ?

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– les différences
– les intentions
– les sentiments humains

2 Comments

  1. Ça me fait penser qu'il faut que je réessaye de le lire. En commençant par le 3ème récit justement, comme on me la conseillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *