Derek Cianfrance : The Place Beyond the Pines

Ce que le synopsis nous dit :
Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir…

Ce que j’en pense :
Derek Cianfrance nous propose un découpage original, en trois parties quasi distinctes, qui peut être un peu déroutant mais fonctionne très bien. Si le genre en est totalement différent, on y retrouve un peu ce principe utilisé dans Cloud Atlas sur les conséquences de nos actions présentes sur le futur. Pour ma part j’apprécie toujours autant.
The place behond the pines  est un film prenant, porté par d’excellents acteurs et pas seulement ceux se trouvant sur l’affiche, sur laquelle Dane DeHaan par exemple aurait eu le mérite de figurer. Et il faut bien avouer que Ryan Gosling transcende complètement son rôle (je m’apprête à me faire des ennemis mais je l’ai trouvé bien meilleur, car offrant un plus large palette de – très justes – sentiments, que dans Drive).
Le film se repose beaucoup sur une ambiance particulière, qui reste à fil tendu tout au long de la séance. Il s’agit d’une vision de la vie, de certaines vies en tout cas, par vraiment fatidique mais un peu dérangeante, qui laisse une sensation étrange même après le retour à la réalité.

Conclusion :
Un film prenant.

A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les caravanes
– les lunettes de soleil
– les sacs à dos
– les boites de rangement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *