Cléa : Veggie – Je sais cuisiner végétarien

Ce que l’éditeur nous dit :
Les raisons de réduire ou supprimer les produits d’origine animale de notre alimentation ne manquent pas : c’est bon pour la santé, pour le portefeuille, pour l’environnement, et pour les papilles ! Clea, la célèbre blogueuse, auteur de nombreux livres de cuisine bio, nous guide dans l’élaboration de repas sans viande ni poisson. Vous découvrirez que cuisiner végétarien, c’est s’ouvrir à un monde d’ingrédients qu’on ne soupçonnait pas forcément jusque-là. Grâce aux conseils nutritionnels du docteur Bernard-Pellet, vous apprendrez aussi à les associer dans des menus complets et équilibrés. Clea nous transmet de réels savoir-faire : composer des assiettes complètes, des plats uniques rapides pour toutes les occasions (du pique-nique au réveillon) et tous les publics, depuis les copines au régime jusqu’aux ados affamés. Des plats mythiques de la cuisine végétarienne, comme le tofu laqué au beurre de cacahuète, sont présentés pas à pas en photos ; faire aimer les légumes aux enfants ! Essayez la betterave sublimée dans des brioches roses, les coquillettes en gratin à la ratatouille et au sésame ; recevoir différemment, autour d’une raclette végétarienne, de veggie burgers ou d’un wok comme à Bali ; finir en beauté avec des desserts gourmands et équilibrés : mousse au chocolat végétale, pudding de tapioca à l’abricot et au lait d’amande…


Ce que j’en pense :
Objectivement, il y a peu de chance que quelqu’un peu habitué à cuisiner (végétarien), trouve dans son placard tous les éléments de bases nécessaires aux recettes de Cléa. Il faudra effectivement s’équiper en poudre d’amande, en farine d’épeautre ou encore en panais, qu’il sera plus probable de trouver en magasins bio qu’en supermarché lambda (encore que, les rayons commencent à s’étoffer). Mais quel plaisir de découvrir tous ces nouveaux produits, toutes ces nouvelles combinaisons, tous ces nouveaux goûts ! Véritable source d’inspiration et très bien présenté, comportant des recettes originales et faciles à réaliser, ce livre saura répondre aux envies les plus diverses et variées. C’est justement lorsque manque un ingrédient que sa propre créativité est mise en marche, très fier d’avoir remplacé le riz par du quinoa 🙂 (oui, ça compte).
Je l’ai offert à plusieurs personnes, végétariens débutants, passionnés de cuisine/nutrition, ou encore proches paniqués à l’idée de concevoir un dîner sans viande (mais qu’est ce que je vais faire à manger !?). Toutes y ont trouvé leur bonheur.

Conclusion :
A must-have.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– les oléagineux
– les légumes oubliés
– les algues
– les farines complètes

2 Comments

  1. Tiens faudrait que je note la référence, ça peut toujours servir (c'est ça ou emprunter les bouquins de ma maman qui commencent à être un peu vieillots xD). En plus j'ai déjà du quinoa chez moi (enfin j'avais).

  2. Ah c'est une très bonne base ça ! Le quinoa ne se contente pas d'être très bon au goût (ok, c'est subjectif ça, mais au moins ça change des pâtes et du riz), mais c'est une céréale hyper intéressante au niveau nutritionnel (elle contient tous les acides aminés essentiel, du fer, des omega 3 et en plus sans gluten). C'était l'instant publicité pour le quinoa 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *