Amélie Nothomb : Le fait du Prince

Ce que l’éditeur nous en dit :
Un homme vole l’identité d’un inconnu.
« Il y a un instant, entre la 15ème et la 16eme gorgée de champagne où tout homme est un aristocrate ».

Ce que j’en pense :
J’ai commencé cette lecture avec en tête le commentaire suivant « les deux premiers tiers sont géniaux, le dernier est nul », que je suis heureuse d’avoir écouté.
Fidèle à son habitude, l’auteur entre sans préambule dans le vif du sujet, nous plongeant immédiatement dans cet univers si particulier qui est le sien. Les personnages principaux sont décalés, avec des idées et des manières de penser plus farfelues les une que les autres.
Ici, tout commence par une simple conversation entre deux hommes qui ne se connaissent pas. Le premier explique au second que la meilleure réaction face à une mort impromptue chez soi est de conduire innocemment le défunt à l’hôpital, où le décès sera constaté. Pur hasard, le lendemain un inconnu sonne chez notre personnage principal, pour y mourir quelques minutes plus tard. Après maintes hésitations, il décide finalement de prendre l’identité et la vie du mort. Et on finirait presque par trouver cette réaction naturelle. C’est là toute la magie d’Amélie Nothomb, qui se poursuit au fil du roman.
L’intrigue se construit, une énigme se pose. Le lecteur avide de connaître le fin mot de l’histoire, tourne frénétiquement les pages.
Et plouf. C’est la fin, certes, mais Amélie oublie de nous révéler le pot aux roses. Les délais d’éditions ont-ils joués contre elle, ou n’y avait elle juste pas pensé ? Un sentiment de bâclé en tout cas.

En conclusion :
Une lecture sympathique et la joie de retrouver ce style si particulier.
Cet opus ne marquera probablement pas la carrière de l’auteur, et mieux vaut s’attendre à être déçu pour apprécier pleinement ces 169 pages.
3-C3A9toiles

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– le champagne

Le fait du prince sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *