Alain Guiraudie : L’inconnu du lac

Ce que le synopsis nous dit :
L’été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d’un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

Ce que j’en pense :
Passer son temps au cinéma c’est bien. Mais n’alterner qu’entre blockbuster américain et comédies françaises, c’est un peu réducteur. Alors pour bien assumer mon rôle de bobo parisienne jusqu’au bout, je suis allée voir un “film d’auteur” (bon d’accord ce n’est pas moi qui ai choisi le film, mais j’ai accepté d’aller le voir, ça compte). C’était… hum… original.
Les images tournées autour du Lac de Sainte-Croix-De-Verdon sont globalement belles, bien que parfois déroutantes, de par des plans qui reviennent sans cesse. Le problème vient peut être d’une volonté trop forte de marquer le temps qui passe. Chaque jour les mêmes rituels (le plan de la voiture qui se gare à l’ombre d’un arbre, l’arrivée sur la plage, la bise aux habitués, etc.), encore et encore, oui c’est bon on a comprit.
Et puis les scènes érotiques, nombreuses, très nombreuses… Incroyable que le film ne soit pas interdit aux moins de 18 ans. D’accord on nous montre une plage nudiste et un lieu de rencontre (et de consommation), mais était il vraiment nécessaire d’en montrer autant ? Par ailleurs certains éléments (le policier, la moustache à la Tom Selleck) sont saugrenus au possible (est ce voulu ?).
Malgré tout ça, et contre toute attente, je n’ai pas détesté, car en soit ce film est une véritable expérience. Certaines scènes sont très drôles, de cet humour qui ne peut naître que des situations les plus décalées. Et il nous fait découvrir un milieu, une manière de penser et de vivre, soulève certaines questions sur l’amour, la mort, la solitude, le besoin de tendresse vs. les besoins physiques. Mais ces réflexions auraient pu être plus poussées.

Conclusion :
Je n’irais pas jusqu’à le recommander mais une expérience intéressante.


A voir si vous voulez en savoir plus sur :
– les serviettes
– les baskets
– les parking
– les consentements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *