Agatha Christie : 10 petits nègres

Ce que l’éditeur nous dit :
L’île du Nègre ! Elle est au cœur des histoires les plus folles… Selon certains elle viendrait d’être achetée par une star de Hollywood, l’Amirauté britannique y conduirait des expériences classées secret-défense… Aussi quand les dix invités d’un hôte mystérieux y sont conviés pour passer des vacances, tous s’y précipitent ! Le sinistre compte à rebours peut alors commencer…

Ce que j’en pense :
Mise à part une brève période Mary Higgins-Clark à l’adolescence et plus récemment un Maxime Chattam, juste pour voir, je n’ai jamais été très friande de romans policiers. Pourtant, et sans raisons apparentes, ces derniers mois ont multipliés les fois où j’ai entendu faire référence aux 10 petits nègres. Au nom de la culture générale j’ai donc décidé de faire un effort.
S’agissant d’un roman référence et aux vue du nombres de choses ayant été écrites depuis, je pensais pouvoir déjouer sans peine les pièges tendus par Agatha Christie (car si j’évite le genre à la lecture, je me rattrape côté cinématographique). Les premières pages ont semblé me donner raison, avec une présentation des personnages classique au possible (l’éditeur aurait pu ajouter un tiret pour chaque figurant sans devoir déplacer un mot). La suite est un peu moins rigide mais reste tout de même très mathématique (les petits nègres en questions disparaissant un à un méthodologiquement). Et pourtant je dois avouer qu’à aucun moment je n’ai pu deviné qui était le coupable, ni comment tout cela allait se terminer. C’est peut être vieillot mais la maîtrise est bien là.

Conclusion :
Bluffée.

A lire si vous voulez en savoir plus sur :
– le boites de conserve
– les motifs
– la conscience

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *